Ben KG : le scénariste qui zlatanne

Publié le 20 juin 2013
Le scénariste qui zlatanne, c'est Ben KG ! Ben KG, le scénariste qui zlatanne

Ben KG, un scénariste qui zlatanne sévère : nous avons rencontré Benjamin Rivière, alias KGBen, alias Ben KG, l’un des quatre auteurs scénaristes de la BD Zlatan Style chez Hugo BD. C’est l’occasion de revenir sur son travail d’écriture.

Comment en es-tu venu à co-écrire cette BD sur Zlatan ?

Ben KG : Avec le studio MAKMA, notre métier c’est la BD, et on est quelques uns à être passionnés de foot. C’est pour ça qu’ensemble, on avait déjà fait la série Banc De Touche. D’ailleurs, on avait envisagé à un moment de faire un album sur le PSG, mais la reprise du club par QSI nous a forcés à revoir toute notre approche « comique ». La donne, comme le club, n’étaient plus les mêmes. Au point que nous avons repoussé le projet. Parce que le PSG riche qui peut se payer ce qu’il veut, c’est beaucoup moins drôle que le PSG sans le sou qui se fait sortir en coupe par une CFA2, ou qui perd un match de coupe d’Europe sur tapis vert pour un problème de fax. Et puis, un an plus tard… Zlatan est arrivé. Et là, on s’est dit qu’il y avait largement matière à faire une BD.

Vous étiez quatre à écrire cette BD. Comment décrirais-tu votre travail d’équipe ?

Ben KG : On peut presque comparer ça… à une équipe de foot. Edmond Tourriol était notre capitaine au milieu de terrain, distribuant le jeu. Nous, les trois autres co-scénaristes, nous nous occupions de notre espace, chacun de notre côté, plus au moins défensif ou offensif suivant le style. Devant, Albert Carreres était notre avant-centre. Il a converti nos passes humoristiques en actions décisives avec son coup de crayon. Et enfin, notre éditeur (Jean-Baptiste Gilou chez Hugo BD), qui avait forcément plus de recul, a filtré les quelques gags moins bons qu’on proposait à l’écriture. C’était notre gardien de but en quelque sorte. On est d’autant plus fiers qu’on a tous mouillé le maillot et que l’important, ça reste toujours les trois points de la victoire.

Le scénariste qui zlatanne, c'est Ben KG ! La preuve avec ce gag en une page extrait de la BD Zlatan Style.
Zlatan Style ! Scénario : Ben KG (le scénariste qui Zlatanne) – Dessin : Albert Carreres – Couleur : Alejandro Torres

Tu avais déjà participé à des BD d’humour sur l’équipe de France et l’O.M. avec la saga Banc De Touche. En quoi c’était différent sur Zlatan Style ?

Ben KG : J’aime le foot et la BD, évidemment, donc participer à un album sur l’équipe de France ou l’O.M., c’était vraiment super. Mais je suis avant tout fan du PSG depuis que j’ai dix ans, même si je ne suis pas géographiquement parisien. J’ai connu les grandes années Canal + avec les Valdo, Ginola, Llacer… Et aussi les années de vaches maigres, celles où tout le monde s’est moqué du PSG. Sans que jamais, la flamme ne vacille. Maintenant, il y a des grands noms, le club est en passe de devenir énorme mais ça ne change rien pour moi. J’aurais travaillé sur un projet en rapport avec le PSG même si le club était tombé en Ligue 2. Peut-être d’autant plus, même.

Bon. Mais Zlatan, quand même…

Ben KG : C’est la cerise sur le gâteau, le sujet incontournable. On est tous des passionnés de super-héros et des fans de foot. Donc Zlatan, évidemment, pour nous c’est du pain béni. C’est un joueur épatant, mais c’est surtout un personnage incroyable, hors norme. Il y a peu de footballeurs actuellement avec une telle aura. Même quand il n’est pas très bon, non seulement il reste décisif, mais en plus, il se passe toujours quelque chose d’amusant ou d’atterrant. Le coup de pied sur Ruffier, les ordres aboyés à ses coéquipiers, le chambrage des adversaires… Et puis, rien que pour son but contre l’Angleterre, il méritait d’avoir une BD en son honneur. Parce que c’est ça, le Zlatan style !

Alors, à quand la suite de ta carrière de scénariste qui zlatanne ?

Ben KG : En ce moment chez MAKMA, on prie le Dieu du foot (Maradona donc) que le PSG signe Balotelli pour qu’il forme avec Zlatan le duo d’attaque le plus psychédélique de l’histoire du ballon rond. Là, on aurait matière à faire douze albums. Au moins…

Merci Ben KG ! Au plaisir de te retrouver pour parler de ton autre activité au sein du studio : traducteur de comics !