Générique de L’Équipe Z : MAKMA donne sa chance à la chanson

Publié le 02 juin 2016
L'équipe Z : un shōnen manga de foot dont l'action se déroule en France, à Bordeaux ! L'équipe Z © Edmond Tourriol, Daniel Fernandes, Albert Carreres.

Le générique de L’Équipe Z sera-t-il le prochain tube de l’été ? Les Bleus dribbleront-ils au son de Geyster ? Edmond Tourriol vous dit tout !

Après les dribbles, on retrouve l’Équipe Z dans un autre domaine : la musique ! Ed s’est lancé dans un projet un peu fou, et se prépare à un mois de juin à la tonalité résolument foot.

 

 

Ed, ton actualité de juin va être chargée, c’est quoi cette histoire de générique de L’Équipe Z ?

Edmond Tourriol : En créant le manga de l’équipe Z, j’avais dans la tête d’en faire un dessin animé, un jour. Comme c’est un processus qui prend beaucoup de temps, j’ai décidé de sauter une étape et de me faire plaisir en lançant un projet de chanson que les lecteurs pourront écouter avant de se plonger dans les aventures d’Hugo et Majid ! Comme si on avait un vrai générique de L’équipe Z !

D’où t’est venue cette envie ?

Edmond Tourriol : J’ai toujours adoré les génériques de dessins animés. Même avant qu’on puisse tout retrouver sur Youtube, voire sur Napster, je me souvenais encore de toutes les paroles et j’adorais les chanter en soirée. Surtout les génériques qui bénéficiaient d’une intro parlée, comme Capitaine Flam ou Ulysse 31.

Rassure-nous, c’est pas toi qui chantes le générique de L’équipe Z ?

Edmond Tourriol : Hahaha (rire jaune)… j’aurais bien voulu, mais non. Je participerai seulement aux chœurs. C’est Geyster qui va s’occuper de toute la partie chant. C’est aussi lui qui a composé et arrangé la musique, et qui a co-écrit les paroles avec moi. C’est un de mes artistes favoris et je suis super fier de collaborer avec lui sur ce projet.

Le générique de L'équipe Z est issu d'une collaboration Geyster & Tourriol.
Mieux qu’une équipe : Tourriol et Geyster écrivent le générique de L’équipe Z

 

Geyster-Tourriol, comment fonctionne votre duo ?

Edmond Tourriol : Disons que c’est lui le pro et moi l’amateur. Je suggère des idées et lui, il fait le vrai boulot. Sachant qu’il a vraiment bossé tout ce qui était musique tout seul. Je n’ai travaillé que sur les paroles en proposant des séquences, des rimes, un chant lexical. Lui, il a fait le tri et il a tranché, proposant à son tour ses propres couplets.

Le tube de l’été, ce sera celui de L’Équipe Z ?

Edmond Tourriol : J’adorerais ça. En tout cas, c’est déjà le cas dans ma maison. Toute la famille le chante déjà (sauf ma femme, mais c’est parce qu’elle est timide).

Selection avec titre

 

Samedi tu seras en short, et en bleu sur le terrain, comment t’es tu retrouvé en équipe de France des auteurs ?

Edmond Tourriol : Sur un malentendu. Je leur ai fait croire que je savais jouer au foot et ils ont gobé. Parfois, je m’émerveille de mes dons d’escroc. Je devrais me lancer dans la politique, tiens. C’est un rêve que je caresse depuis longtemps.

Pour une équipe des auteurs, le terrain ne va pas être trop long ?

Edmond Tourriol : Le terrain et les 90 minutes, j’en ai peur. J’aurais préféré qu’on commence par un match France-Luxembourg. Je suis sûr que même les auteurs allemands ont tous fait un centre de formation !

C’est qui le meilleur auteur, balle au pied ?

Edmond Tourriol : Pas moi, déjà. On verra ça très vite, ce week-end, et on en reparle la semaine prochaine !

Ton pronostic face aux allemands ?

Edmond Tourriol : Un blitzkrieg dans notre face ! Mais je refuse d’annoncer une défaite. Je vais donc miser sur un bon 4-4 spectaculaire.

L’Euro arrive, ton pronostic pour le titre ?

Edmond Tourriol : La France, bien sûr. Griezmann ballon d’or ! La puissance de Pogboom ! Coman qui met la misère à tout le monde…

Et Benzema dans tout ça ?

Edmond Tourriol : C’est qui ?