Albert Carreres dessine le manga Epic Lanes

Publié le 10 octobre 2018
Epic Lanes : un des nombreux mangas dessinés par Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics

Le mangaka Albert Carreres a illustré Epic Lanes, dans la collection Robinson de l’éditeur Hachette Comics. Nous avons posé quelques questions au dessinateur espagnol à propos de son travail sur ce projet euromanga.

Albert, tu as dessiné le manga Epic Lanes pour Hachette, est-ce que tu peux nous raconter de quoi ça parle ?

Bonjour, tout le monde ! Epic Lanes est un manga qui se déroule dans l’univers de l’e-sport, plus spécifiquement autour des jeux de type MOBA [multiplayer online battle arena, c’est-à-dire arène de bataille en ligne multijoueurs]. J’aime bien les jeux vidéo, mais je n’ai jamais joué à ce genre de jeux. Il a fallu que je demande aux scénaristes de m’en expliquer les règles, hahaha !

Dans le premier tome, on suit la vie de Kunst, un garçon issu d’une famille un peu déstructurée, et celle de ses amis impliqués dans la compétition inter-scolaire du jeu le plus populaire du moment : Epic Lanes.

Albert Carreres dessine Kunst dans le manga Epic Lanes.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Si vous aimez les jeux vidéo ou les mangas, ce manga devrait vous plaire. Il a été écrit par Luc et Sophia Metz, la fondatrice de la chaîne de bars Meltdown, spécialisée en e-sport. Je suis moins célèbre qu’eux, mais j’adore les mangas d’aventure et les jeux vidéo !

Lana dessinée par Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Comment as-tu abordé la création des character designs ?

Dans ce manga, on a des personnages dans le vrai monde, et leurs avatars dans le monde virtuel : ça me fait le double de travail ! Il a fallu que j’imagine les personnages dans le monde réel, et que j’applique certaines caractéristiques sur les avatars pour qu’ils soient similaires et faciles à identifier par les lecteurs.

En principe, je parviens tout de suite à visualiser le perso principal, mais cette fois, j’ai eu un petit peu de mal. Pour la structure physique générale, c’était bon, mais c’est devenu compliqué au niveau de la coiffure. Il a fallu que je dessine un bon paquet de versions !

Character design par Albert Carreres (Epic Lanes © Hachette Comics)
Kunst, Epic Lanes © Hachette Comics

 

De plus, il y a eu beaucoup de changement dans les avatars. Nous avons fait évoluer les character designs à partir d’idées provenant de toute l’équipe créative.

Crayonnés du dessinateur Albert Carreres pour le manga Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Crayonnés du dessinateur Albert Carreres pour le manga Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Character designs du manga par Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics

 

Character designs du manga par Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics

 

Character designs du manga par Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics

Quel est ton personnage préféré dans Epic Lanes ?

Mon perso favori est un petit peu spécial. C’est Bolt [voir ci-dessus]. C’est le tout premier personnage que j’ai dessiné pour ce projet. J’en avais une vision très claire. Quand on regarde le processus d’avancement des character designs, c’est le seul qui ne change jamais. C’est un amateur de technologie et d’ordinateurs, comme mon frère !

Par ailleurs, j’apprécie énormément les designs des Getekt, l’équipe des filles. Je les adore toutes. C’est vraiment dommage qu’on ne les voie pas davantage !

Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

Quelle scène t’a demandé le plus d’efforts à dessiner ?

Les douze premières planches ont été difficiles. Les premières pages que je dessine dans n’importe quelle BD ou n’importe quel manga sont toujours plus dures, parce que c’est là que je commence à donner de la vie et du mouvement aux character designs. Avec Epic Lanes, nous avons démarré par une double page et une bataille opposant les deux équipes rivales. C’est le début de l’histoire, et il fallait que je lance ça de la plus spectaculaire des manières. Ça n’a pas été facile, mais le résultat était meilleur que ce à quoi je m’attendais, et ça m’a bien encouragé pour la suite !

Epic Lanes tome 1 pages 02-03. Dessin crayonné : Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Epic Lanes tome 1 pages 02-03. Dessin et encrage : Albert Carreres. Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Sur quoi tu travailles, en ce moment ?

Là, je termine le troisième tome du manga L’équipe Z avec Edmond Tourriol et Dan Fernandes. Avec ce volume, on clôture un arc narratif particulièrement enthousiasmant. J’ai aussi travaillé sur des recherches pour un manga qui adapterait un roman de Jules Verne.

Merci, Albert, et à bientôt pour un nouveau manga made in MAKMA !

Crayonnés du dessinateur Albert Carreres pour le manga Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.

 

Epic Lanes © Hachette Comics.
Epic Lanes © Hachette Comics.