Encrage de la BD Malenfer : le mangaka Sib nous parle de son travail

Publié le 30 décembre 2018
Scénario : Cassandra O'Donnell - Dessin : Samuel Ménétrier - Encrage : Sib - Couleurs : Fred Vigneau Malenfer (Tome 1) - La Forêt des ténèbres © Flammarion Jeunesse BD ISBN 9782081424623

L’encrage de la BD Malenfer (qui adapte le roman jeunesse du même nom par Cassandra O’Donnell) a été réalisé par un auteur MAKMA, tout comme le dessin, la couleur et le lettrage. Nous avons posé quelques questions à Cyril Bouquet, alias SiB, dessinateur et encreur de BD.

SiB, tu as travaillé en tant qu’encreur sur le tome 1 de la BD Malenfer. Peux-tu nous en dire davantage sur ce travail graphique ?

SiB : Je collabore avec le studio MAKMA depuis de nombreuses années. Et lorsqu’il a fallu donner un coup de main à Samuel Ménétrier, le dessinateur de l’adaptation BD de Malenfer, j’ai répondu présent. Les planches devaient être encrées le plus rapidement possible pour que Frédéric Vigneau puisse les coloriser, tout ça pour que le tome 1 puisse sortir à temps pour le festival d’Angoulême de 2018. Nous n’avions que quelques semaines pour terminer avant la deadline.

Comment avez-vous réalisé ce petit miracle ?

SiB : En fait l’équipe MAKMA (jamais la dernière pour relever un défi) s’est mobilisée, en travaillant en flux tendu. Dès que Sam finissait le crayonné (et qu’il était validé chez Flammarion), je passais à l’encrage. Pour gagner du temps, j’encre depuis quelques temps intégralement en numérique, via le logiciel Clip Studio. Je me suis mis à l’encrage numérique depuis que j’ai bossé sur PSG Infinity, un titre MAKMA dessiné par l’excellent Albert Carreres (sorti chez Soleil).

Peux-tu nous en dire plus sur l’encrage de la BD Malenfer à l’aide du numérique ?

SiB : Encrer sur tablette numérique fait gagner un temps fou. Pas besoin d’imprimer le crayonné ou de scanner l’encrage final sur papier (ce qui implique souvent des retouches sur ordinateur). Une fois le scan du crayonné reçu, il me fallait moins d’une demi-journée pour encrer numériquement (et vu le nombre de détail que Sam insuffle dans les planches, on peut vraiment parler de miracle).

Quelle a été la plus grande difficulté que tu as rencontrée sur cet encrage BD ?

SiB : En fait, Sam avait déjà commencé à encrer une petite dizaine de pages, et il fallait surtout qu’on ne voit pas la différence entre les planches, surtout qu’il encre de façon traditionnelle. Mais grâce au progrès hardware et software, encrer totalement en numérique me permet aujourd’hui d’avoir une qualité égale à mon encrage traditionnel.

Finalement, je suis très fier du rendu global de ce tome 1 de Malenfer, et ce, grâce à toute l’équipe MAKMA !

BD Malenfer tome 1 : dessin de Samuel Ménétrier et encrage de SiB.
Encrage de la BD Malenfer par SiB sur des crayonnés de Sam Ménétrier. Malenfer © Flammarion.
BD Malenfer tome 1 : dessin de Samuel Ménétrier et encrage de SiB.
Malenfer © Flammarion
BD Malenfer tome 1 : dessin de Samuel Ménétrier et encrage de SiB.
Malenfer © Flammarion

Merci, SiB. Et à un prochain travail de création BD !