Cursed Princess Club : le webtoon adapté en français

Publié le 13 avril 2020

Cursed Princess Club est une série fantastique narrant les aventures de la Princesse Gwendolyn, personnage à contre-courant des canons habituels. La vie de Gwendolyn du Royaume Pastel n’a rien d’un conte de fées. Elle est l’opposée de ses sœurs et de son frère, tous très charmants. Gwendolyn elle, a la peau terne et des cheveux verts, ce qui dénote à côté du portrait royalement parfait du reste de sa famille. Alors qu’elle doit se marier au Prince Frederick, elle surprend celui-ci exprimer son dégoût pour son apparence ingrate. Pleine de chagrin, elle décide alors de s’enfuir, et finit par se retrouver dans la « Forêt Interdite », là où se tient le mystérieux Cursed Princess Club. Les membres de ce club, d’autres princesses atteintes par de malheureux enchantements qu’elles ne peuvent pas rompre, accueillent Gwendolyn à bras ouverts, la considérant comme l’une des leurs. C’est grâce à l’aides de ces princesses reniées, que Gwendolyn tentera de reprendre confiance en elle et de réaliser que son sort n’est pas une fatalité.

Entre amour, magie, obligations royales et une dose de « girl-power », l’auteur Lambcat nous conduit à travers une histoire pleine de rebondissements. Le personnage de Gwendolyn, ou « Gwen », comme elle est souvent appelée dans la série, incarne la « beauté intérieure », faisant toujours preuve d’empathie, malgré les remarques que l’on pourrait faire sur son physique.

La genèse du webtoon Cursed Princess Club

Cursed Princess Club est le fruit de la participation de Lambcat à un concours de nouveaux créateurs organisé par Webtoons. Selon l’auteur, les contes de fées sont pour la plupart connotés par une image trop enjolivée, alors qu’en réalité, ils dissimulent certains aspects plus sombres. Partant de ce postulat, Lambcat trouve une source d’inspiration comique, et décrit un monde où toutes les princesses ne parviennent pas à trouver le prince charmant pour vivre heureuses avec beaucoup d’enfants. Pour appuyer ce contraste avec le traitement plus classique de ce genre d’histoire, le dessin des sœurs de Gwen s’inspirent, du style stéréotypé des shōjo mangas des années 90. De plus, chaque épisode de Cursed Princess Club a l’habitude d’être accompagné par des extraits musicaux réalisés par l’auteur.

Le studio MAKMA adapte Cursed Princess Club en français

Angélique Lambert est traductrice chez MAKMA depuis 2017. Diplômée d’un Master en traduction d’édition, elle adore son métier, intellectuellement très stimulant, qui requière selon elle une grande ouverture d’esprit. Pour chaque projet qu’elle se voit confier, Angélique s’attelle à transposer en français du mieux que possible les idées véhiculées dans les œuvres originales. En charge de la traduction des webtoons Cursed Princess Club et Mage & Demon Queen, elle trouve ce type de format numérique très pratique, et au moins aussi qualitatif que les histoires racontées sur papier. Elle-même est devenue fan des personnages et des histoires qu’elle lit, et éprouve de ce fait, un grand plaisir à pouvoir en faire profiter tout un nouveau lectorat français.

C’est Gaël Legeard qui s’occupe du lettrage de Cursed Princess Club, ainsi que de UnOrdinary, The Office Blind Date, Le Secret du Valet, et L’espionne de mon cœur. Gaël apprécie beaucoup le fait que son métier le fasse travailler sur des œuvres qu’il aime, mais aussi sur des œuvres moins connues, comme certains webtoons qu’il découvre avec plaisir.

Cursed Princess Club - Illustration