Le webtoon Sindorim en VF

Publié le 20 avril 2020
sindorim

Le webtoon Sindorim nous présente un monde qui s’est écroulé. Surnommée « l’Enfer », la surface de la terre est devenue inhabitable à cause de la radioactivité émanant des crevasses. Les humains se sont donc réfugiés au cœur de la ville souterraine de Sindorim. Malheureusement, la cité a fini par s’engorger, et ne peut maintenant plus accueillir personne. En Enfer donc, tout le monde vit avec un masque sur la tête. De cette injustice est né un fort taux de criminalité aux cours des années. Toutes les missions d’aide envoyées depuis la ville souterraine, même bénévoles, font dorénavant l’objet d’attaques répétées. Dans cette atmosphère chaotique, le gouvernement a décidé de mettre en place un système de primes sur la tête des nombreux auteurs de crimes en surface. Fait surprenant, certaines des personnes, toutes assez jeunes, vivant toujours parmi les décombres de ce monde dévasté, se sont aperçues que la radioactivité ambiante n’avait pas d’effets négatifs sur leur organisme. Au contraire : ça les avait rendus plus forts ! Ce genre d’individu, dont Cheundoong et Jumbo font partie, se font appeler « les gamins au sang frais ». Cela fait six ans que Cheundoong et Jumbo, vivent à la surface de la terre, au-dessus de la ville de Sindorim. Cheundoong était le batteur de l’équipe nationale de base-ball, et Jumbo, un lanceur fantastique. Tous les deux ont formé un duo de choc durant toute leur scolarité. La combinaison de leurs capacités sportives et de leur force nouvelle, acquise par la radioactivité, a fait d’eux de véritables surhommes, qui récoltent aujourd’hui les sommes d’argent promises par le gouvernement en échange de leur activité de chasseurs de primes.

Le graphisme de l’auteur Sehyung Oh

Le webtoon Sindorim est l’œuvre de l’artiste coréen Sehyung Oh, et est mis à jour tous les mercredis sur l’application Webtoon. Les dix premiers épisodes y sont d’ores et déjà disponibles gratuitement. Sur fond d’univers post-apocalyptique, Sindorim se caractérise par un style ultra-graphique, aux couleurs sombres et parfois étranges. On y découvre un monde où la violence est désinhibée, et où tous les moyens sont bons pour faire respecter sa loi.

MAKMA signe la traduction et le lettrage du webtoon Sindorim

Cette série est traduite en du coréen vers le français par Romane Kim, collaboratrice du studio MAKMA. Aujourd’hui installée en France, Romane est partie pendant 5 années vivre en Corée du sud, le pays de ses origines. Là-bas, elle a exercé plusieurs métiers, tous tournant autour de la traduction. D’abord professeure de français, elle a passé beaucoup de temps avec ses élèves qui avaient parfois besoin de traduire des documents. Romane a également réalisé des missions d’interprète, puis elle a fini par concrètement faire de la traduction, d’un point de vue professionnel, auprès d’un éditeur de webtoons coréen. Revenue en France, et après un passage en tant que coloriste BD chez Glénat, Romane est arrivée chez MAKMA pour continuer à traduire des bandes dessinées, notamment des webtoons comme Sindorim ou Fille d’argent, fille corbeau (chez Delitoon), et peut-être un jour devenir aussi dessinatrice.

Le lettrage du webtoon Sindorim est quant à lui réalisé par Matthieu Chevillot, infographiste 3D de formation et récemment réorienté dans le domaine de l’illustration. Matthieu a à cœur de fournir un travail de qualité aux futurs lecteurs des œuvres qu’il voit passer entre ses mains. Avec son expérience des logiciels de graphisme, Matthieu dispose de toutes les ressources nécessaires, pour mener à bien n’importe quel projet d’adaptation française de webtoon.

webtoon sindroim illustration