Sarah Kourouma

Publié le 23 mai 2020
Sarah Kourouma Sarah Kourouma, traductrice de manga du japonais vers le français.

Sarah Kourouma est traductrice multilingue. Elle adapte des webtoons de l’anglais vers le français, et des mangas du japonais vers le français. Dès l’enfance, elle a voué un fort intérêt pour le Japon et sa culture. Cette passion est née grâce à l’œuvre d’Hayao Miyazaki intitulée Le Voyage de Chihiro et au célèbre manga Fruit Basket de Natsuki Takaya. De ce fait, apprendre la langue japonaise lui a paru comme une évidence. Ainsi, son choix s’est porté sur une licence en langues étrangères appliquées. Durant cette formation, elle a eu l’opportunité d’effectuer un stage au sein du studio MAKMA où elle a fait la rencontre du traducteur Edmond Tourriol. Au cours de cette expérience, elle a eu l’occasion d’écrire de nombreux articles et de participer à plusieurs traductions.

À son retour d’un voyage de deux mois sur l’archipel nippon, Sarah Kourouma s’est lancée dans un master en management d’événements nationaux et internationaux, tout en poursuivant en parallèle son activité de traductrice BD/manga avec la série webtoon SubZero. Éprise de la culture sud-coréenne et grande lectrice de ce genre, ce fut un réel plaisir pour elle de s’embarquer dans cette nouvelle aventure.

Sarah Kourouma : des webtoons aux mangas !

Peu après, Sarah Kourouma a commencé son travail de traduction du japonais vers le français sur plusieurs titres issus du catalogue Panini Mangas : Psychic Detective Yakumo, Honey Bitter, Whistle! Rêve de champion ou encore Stardust Wink. Grande fan de cet univers, elle prend toujours beaucoup de plaisir à remplir ces missions d’adaptation VF. Toutefois, ses lectures ne se composent pas uniquement de mangas ou de webtoons. En effet, elle affectionne également les écrits plus classiques de la littérature japonaise, comme ceux des auteurs Natsume Sôseki, Haruki Murakami ou Nosaka Akiyuki.

Aujourd’hui Bordeaux. Demain, le monde !

Quand Sarah Kourouma n’est pas en train d’étudier, de traduire un webtoon ou en pleine lecture, elle chante au karaoké ou bien planifie ses futurs voyages : « Bordeaux, c’est bien, mais le monde, c’est mieux » dit-elle en riant.