Bullage et lettrage pour le Juge Bao

Publié le 13 février 2010
Lettrage et bullage : Edmond Tourriol. Le Juge Bao tome 1 : Le Phénix de Jade © éditions Fei. Le Juge Bao tome 1 : Le Phénix de Jade © éditions Fei.

Les éditions Fei viennent de publier leur premier manhua : Le Juge Bao, écrit par Patrick Marty et dessiné par Chongrui Nie. La maquette et le lettrage de ce manhua ont été réalisées par Edmond Tourriol.

« Mon travail allait au-delà d’un simple lettrage traditionnel comme l’entendent les Européens », explique le cofondateur du studio MAKMA. « En effet, les planches livrées par Chongrui Nie arrivaient vierges de toutes bulles et ma première mission était donc de décider où placer ces phylactères. On ne les met pas au hasard : de nombreux facteurs entrent en jeu, comme le sens logique de lecture, la dynamique visuelle, l’encombrement de la case, le rythme des dialogues… »

Le premier tome de la saga du Juge Bao a connu un succès mérité dès sa sortie à la fin du mois de janvier (avec même une rupture de stock temporaire le dimanche à Angoulême). « Dès le début, je me suis dit que Fei allait cartonner avec le Juge Bao » raconte Ed Tourriol, très fier d’avoir participé à cette aventure. « Le format horizontal à la chinoise, l’alliance d’un scénariste français à un dessinateur chinois, le lettrage à l’américaine avec amélioration des dialogues après coup… tout ça, c’est nouveau pour la France. Et comme c’est bien fait, ça marche ! »

Juge Bao t1 (éditions Fei)