Week-end BD de Gradignan 2018 : Denis Lapierre, un Makman aux commandes

Publié le 22 octobre 2018
Week-end BD de Gradignan 2018. Week-end BD de Gradignan 2018.

Le Week-end BD de Gradignan tombe à pic. En effet, quand on est une grande famille comme celle des Makmen, c’est difficile de tous les réunir dans la même pièce. Heureusement, pour cela, il y a Angoulême et les festivals BD.

C’est le cas de celui organisé par Denis Lapierre, notre mentor, qui vous donne rendez-vous du 27 au 28 octobre au Solarium de Gradignan pour le Week-end BD de Gradignan dont il nous entretient.

Salut Denis, cette semaine, c’est la treizième édition du Week-end BD de Gradignan. Pas trop superstitieux ?

Denis Lapierre : Non. Le treizième n’annonce que du bonheur ! C’est notre retour a la salle du Solarium qui est plus adaptée pour notre festival BD. Cette année la BD jeunesse est a l’honneur, et nous avons cinq expositions programmées avec des planches originales : Délions ces crayons par Emmanuel DespujolPasse la BAC d’abord avec des planches originales de la BD de DaricyLa pyramide oubliée avec des planches originales de Pierre Wininger, une expo Champs d’honneur, la BD de Delcourt, scénarisée par Thierry Gloris, des planches d’Albert Carreres tirées du manga L’Équipe Z.

C’est ta deuxième année de présidence de l’association Phylactère, y a-t-il déjà une patte Lapierre sur le festival ?

Denis Lapierre : Je travaille depuis plusieurs années sur ce festival avec M. Simon qui est a l’origine du salon. C’est la deuxième année que je gère tout avec ma super équipe : Christophe Hausseguy Jean-Jacques Pondepeyre, Philippe Pichard, et Bruno Davies. Nous mettons tous en œuvre pour que les auteurs soient bien reçus et aient envie de revenir

Quels sont les principaux invités de cette édition ?

Denis Lapierre : Nous avons 25 auteurs. Didier Crisse, Emmanuel Despujol, Thierry Gloris, Gorobei qui a fait l’affiche, l’Italien Gabriele Parma, l’Espagnol Albert Carreres du studio MAKMA, Éric Lambert, Dzak et plein d’autres auteurs talentueux que j’ai rencontrés cette année sur différents festivals de BD.

Quels en seront les moments forts ?

Denis Lapierre : Une caméra va filmer en direct les dédicaces et  les animations avec diffusion sur grand écran. Il y aura une animation « dessin pour enfants » le samedi et le dimanche à 15h00, et également une présentation Wacom avec dessin sur écran géant.

Qu’est ce qui fait de ce festival un rendez vous particulier ?

Denis Lapierre : Depuis treize ans, ce festival est réputé pour sa convivialité, et le public familial vient en nombre. Nous essayons de programmer chaque année des auteurs qui ne sont jamais venus dans le bordelais.

Au sein de MAKMA, tu es réputé pour tes cocktails, y aura-t-il une recette spéciale pour inaugurer le retour au Solarium pour le Week-end BD de Gradignan ?

Denis Lapierre : Je sais que j’ai hérité du surnom de Shooterman, qui m’a été donné par Albert Carreres, pour mes shots flambés. Nous aurons la soirée spéciale du samedi dans un cadre magnifique, où je vais sûrement en tester quelques uns sur les auteurs les plus courageux !

Week-end BD de Gradignan 2018