MAKMA à la WAHS

Publié le 20 octobre 2022
Stephan Boschat part à la WAHS. Stephan BOSCHAT, président et co-fondateur de MAKMA

La World Association for Hallyu Studies (WAHS) est une organisation internationale, représentée par des chercheurs et des praticiens du monde entier. Elle vise à mettre en lumière l’émergence du phénomène Hallyu*. Son but est de mesurer les impacts des actions mises en place, pour voir l’évolution de la culture coréenne dans le reste du monde.

Aujourd’hui, la WAHS s’est construit un solide réseau mondial puisqu’elle est désormais représentée par 26 pays. À travers la Hallyu, ils collaborent et communiquent.

Cette année, la neuvième édition de la WAHS a lieu les 20 et 21 octobre 2022. Elle se tient dans la Bibliothèque nationale de Corée (Séoul). Des conférenciers du monde entier viendront s’exprimer sur différents thèmess comme l’influence de la K-POP, la re-popularisation des dramas coréens dans la société japonaise, les effets de la Hallyu sur la jeunesse mondiale…

En effet, de vastes sujets seront abordés durant ce congrès, allant du tourisme à la politique en passant par l’industrie, mais ayant pour même objectif de démontrer l’importance culturelle de la Hallyu.

MAKMA à la WAHS

Invité pour cette occasion, le co-fondateur et président de MAKMA Stephan Boschat se rendra sur place. Il interviendra le 21 octobre en tant que conférencier sur le thème : « Potentiel du webtoon en Europe et en particulier sa transition vers le livre imprimé ». Il y sera le seul représentant issu de la bande-dessinée française.

WAHS
La World Association for Hallyu Studies : l’association mondiale pour les études sur la vague culturelle sud-coréenne.

 

Sa conférence se déroulera en deux temps principalement. En premier lieu, il démontrera le modèle économique de la France en tant que grande consommatrice de bande dessinée, et notamment de webtoons. Ensuite, il parlera du principe pensé et créé par MAKMA : la printoonisation ou l’art de transformer un webtoon ou un animé en un livre papier.

Le président du studio est enthousiaste : « À l’heure où on est en train de confronter deux univers : le webtoon et la BD, MAKMA se positionne pile au milieu. Nous, on va faire parler ces deux mondes qui sont hyper complémentaires. On est le pont entre le webtoon et la bande-dessinée. »

Sur place, Stephan consacrera également une partie de son temps à aller rencontrer les différents partenaires coréens du studio MAKMA. Eux-mêmes viennent souvent en France, mais il est important d’aller les voir chez eux également. C’est une manière de leur montrer notre reconnaissance.

Ce voyage sera également l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes afin, pourquoi pas, de créer et avancer ensemble ?

Comme le dit le fondateur du studio MAKMA, « on leur apporte ce qu’on a dans notre culture, ils nous apportent ce qu’ils ont dans la leur, et on crée des histoires intelligentes en essayant de transmettre le meilleur des deux mondes. On n’est pas là pour fusionner les cultures, on est là pour les faire coexister et faire comprendre ce que chacun a comme spécificité pour que l’humanité aille dans la bonne direction. Je crois que la culture c’est ça : la culture, c’est le seul outil qu’il reste à l’humanité quand elle n’a plus rien. »

*Hallyu : émergence de la diffusion de la culture sud-coréenne (le divertissement tout particulièrement).