Fire Power VF : le pouvoir du poing ardent

Publié le 05 avril 2020
Fire Power VF : une traduction de comics signée Edmond Tourriol Fire Power VF : le comic book de Robert Kirkman et Chris Samnee, traduit en français par Edmond Tourriol

Fire Power VF : enfin ! La traduction du comic book de Robert Kirkman (Walking Dead, Invincible, Wolf-Man) et Chris Samnee (Daredevil) est annoncée pour janvier 2021 aux éditions Delcourt. Fire Power raconte comme le jeune Américain Owen Johnson parcourt la Chine à la recherche de la vérité sur ses parents, passant d’une école d’arts martiaux à une autre, et maîtrisant de plus en plus de techniques comme l’assaut du tigre vorace, le balayage du serpent lucide, ou encore l’attaque du scorpion gémissant. Après une escalade qui manque de le tuer, il parvient enfin à gravir les dernières marches du temple de l’ordre du Poing Ardent, où il est accueilli par Maître Wei Lun, qui dirige les lieux.  Parviendra-t-il à redécouvrir l’art perdu des boules de feu ? Pourra-t-il protéger le dragon caché de la menace du Clan de la Terre Brûlée ? Pour le savoir, jetez-vous sur ce premier tome de Fire Power dès sa sortie ! En attendant, nous avons demandé à Edmond Tourriol, traducteur de ce nouveau comic book, de nous parler un peu de ce projet.

Edmond, que peux-tu nous dire sur les comics Fire Power que tu viens de traduire de l’anglais vers le français ?

Edmond Tourriol : Eh bien, déjà, je peux vous dire que je me suis amusé comme un petit fou sur cette trad. Trouver comment adapter des noms aussi exotiques que le Poing Ardent ou l’assaut du Tigre Vorace, ça m’a rappelé le bon vieux temps des délires de Ken le Survivant avec l’école Hokuto de Cuisine. Néanmoins, je suis resté plus respectueux de la VO. Je suis quelqu’un de sérieux, hein…

Fire Power VF : contemplatif et zen (avec de la bagarre)

Qu’est-ce qui se passe dans Fire Power ?

Edmond Tourriol : C’est un prélude aux aventures qui vont arriver au héros, Owen Johnson, de nos jours. On suit sa formation. C’est un tome qui présente ses origines. Plus qu’un premier tome, c’est carrément un tome zéro, en fait. On découvre un premier mystère à propos de ses parents, qui sert de mobile au protagoniste pour se retrouver au sommet de la montagne, au début de l’histoire. Puis on nous met le doute sur quelques points : le fondateur du temple est-il toujours en vie ? Est-ce qu’il y a vraiment un dragon caché quelque part dans le temple ? Qui sont vraiment les membres du Clan de la Terre Brûlée ? Toutes ces questions n’ont pas de réponses dans ce premier ouvrage. Donc forcément, on a envie d’en savoir davantage. Perso, je suis accroché : vivement la suite !

Une anecdote de traduction ?

Edmond Tourriol : Fire Power est un comic book parfois très contemplatif. J’entends par là qu’il y a souvent des passages de plusieurs pages sans aucun dialogue. Que ce soit des scènes de bagarre ou tout simplement la longue séquence d’ouverture muette, c’est à la fois désarçonnant et satisfaisant. C’est zen. Et j’adore le sentiment d’avancer à toute vitesse sur une trad quand je marque sur mon fichier : « Pages 1-11 : pas de texte ».

Merci Edmond, et à très bientôt pour reparler de la sortie de Fire Power VF aux éditions Delcourt !

Edmond Tourriol : Hadouken !

Fire Power VF : Owen Johnson au sommet de la montagne.
Fire Power VF : une page muette, contemplative et zen (Kirkman, Samnee).