Le Questionnaire de Sarah Grassart, lettreuse et traductrice

Publié le 18 juillet 2020
Découvrez les réponses au questionnaire de Sarah Grassart ! Sarah Grassart, traductrice et lettreuse (Photo : Jean-Baptiste Merle)

Toujours à la façon de Marcel Proust ou Bernard Pivot, nous vous proposons de découvrir les réponses au questionnaire de Sarah Grassart ! Notre traductrice de manhuas a rejoint les Makmen dès la fin de ses études. Passionnée par la Chine et la culture chinoise, elle y séjourne pendant deux ans. Elle s’oriente ensuite vers un master de traduction et découvre l’univers du manhua (la BD chinoise) ; elle traduira sa première œuvre lors d’un stage aux éditions Kotoji. À l’occasion du festival Japan Expo, elle rencontre Edmond Tourriol qui lui propose de collaborer avec MAKMA à la fois en tant que traductrice mais aussi en tant que lettreuse. Mais voyons plutôt comment elle a répondu à nos questions les plus farfelues.

Place au questionnaire de Sarah Grassart !

Sarah, quel est ton rôle chez MAKMA ?
Sarah Grassart :
Lettreuse, traductrice.

Quelle est la qualité que tu préfères chez les auteurs de BD ?
Sarah Grassart :
L’humour.

Qu’est-ce qui caractérise ton travail ?
Sarah Grassart :
Son irréprochabilité (lol).

Quelle est ta devise ?
Sarah Grassart :
Mieux vaut tard que jamais !

Quel est ton principal défaut ?
Sarah Grassart :
La gourmandise.

Qu’est que tu détestes par-dessus tout ?
Sarah Grassart :
Les pigeons.

Quel est le don de la nature que tu voudrais avoir ?
Sarah Grassart :
Savoir danser.

Comment aimerais-tu mourir ?
Sarah Grassart :
Vieille et belle !

Qui sont tes héros dans la fiction ou dans la vraie vie ?
Sarah Grassart :
J.K Rowling, George R.R Martin, etc. pour leur talent.

Quel est l’endroit où tu désirerais vivre ?
Sarah Grassart :
Une île paradisiaque.

La Wonder Woman de MAKMA

Quel est le super-pouvoir dont tu aurais voulu être doté ?
Sarah Grassart :
La téléportation.

Quel super-héros ou super-vilain voudrais-tu être ?
Sarah Grassart :
Wonder Woman, pour son look et son lasso magique.

Quel est ton carburant quand tu as une deadline à tenir ?
Sarah Grassart :
Le chocolat ?

Qu’est-ce que tu écoutes comme musique ?
Sarah Grassart : Pop, rock, folk…

De quel instrument de musique aimerais-tu savoir jouer ?
Sarah Grassart :
Du violon.

Stephan Boschat, Benjamin Viette et Sarah Grassart au salon du livre de Paris 2018.
Stephan Boschat, Benjamin Viette et Sarah Grassart au salon du livre de Paris 2018.

Sarah serait-elle fan du Dr Emmett Brown ?

Quelle invention aurais-tu voulu imaginer ?
Sarah Grassart :
Une machine à voyager dans le temps !

Quel est ton mot préféré ?
Sarah Grassart :
Slip !

Quel est le mot que tu détestes ?
Sarah Grassart :
Confinement (haha) !

Quel est ton juron, gros mot ou blasphème favori ?
Sarah Grassart :
Putain !

Quel livre emmènerais-tu sur une île déserte ?
Sarah Grassart :
Harry Potter.

Quel est ton comic book favori ?
Sarah Grassart :
Locke & Key.

Et ton manga préféré ?
Sarah Grassart :
L’Équipe Z, évidemment !

 Ta BD franco-belge préférée ?
Sarah Grassart :
La vie de Norman.

Ton webtoon préféré ?
Sarah Grassart :
Mon plus grand secret.

Ton jeu vidéo favori ?
Sarah Grassart : Aucun.

Ton film fétiche ?
Sarah Grassart :
Le journal de Bridget Jones.

Ta série TV préférée ?
Sarah Grassart :
Friends.

Ton festival préféré ?
Sarah Grassart : Le Main Square Festival (parce que c’est le seul auquel j’ai assisté).

Et voilà, c’est terminé pour aujourd’hui ! Merci Sarah pour toutes tes réponses !

On se retrouve très bientôt pour un nouveau questionnaire. En attendant, vous pouvez toujours lire les réponses de nos collaborateurs Dominique Clère, Jean-Baptiste Merle et Camille Gardeil !