Edmond Tourriol

Publié le 01 septembre 2018
Edmond Tourriol, scénariste BD et traducteur de comics. Chef du pôle traduction BD de MAKMA. Avec Stephan Boschat, il est à l'origine de la création du studio MAKMA. Edmond Tourriol au Salon du Teich, photo Dominique Clère.

Edmond Tourriol est le cofondateur du studio MAKMA avec Stephan Boschat. Diplômé en communication, ce fan de comics a appris à lire avant l’âge de cinq ans auprès de sa mère. En effet, après avoir découvert les aventures de l’Homme-Araignée à la télévision, il n’avait de cesse de réclamer à sa génitrice qu’elle lui lise les magazines Strange ou Titans, qui ont bercé sa jeunesse. Paré de son nouveau savoir, il s’est plongé corps et âme dans la découverte des univers super-héroïques de Marvel et DC Comics, qui forment en réalité le corpus de ses véritables études !

Alors en maîtrise de communication sociale à Bordeaux, il crée le fanzine W.O.L.F. spécialisé dans le heavy metal. C’est notamment là qu’il apprendra à gérer une équipe ou à créer une mise en page. Fort de cette expérience éditoriale, il enchaîne avec la fondation du collectif associatif Climax Comics, au sein duquel il va publier, en tant que rédacteur en chef, une vingtaine de comics en amateur. C’est à cette occasion qu’il acquiert ses premiers rudiments en gestion de projet BD ou en lettrage.

En 2001, avec son associé Stephan Boschat, futur gérant de l’entreprise, Edmond Tourriol rassemble alors autour de lui les membres les plus motivés de Climax Comics, afin de lancer une véritable société : la SARL Clark System Innovation, destinée à publier professionnellement les créations des auteurs du studio, d’une part, et à vendre des prestations de communication par la BD, d’autre part. Après six mois de galère, Clark S.I. trouve enfin ses marques en démarrant ce qui formera longtemps le cœur de son activité : la traduction de comics.

Tourriol va dès lors traduire des centaines de comics américains, travaillant ainsi sur tous les héros qui ont bercé son enfance : Superman, Batman, Teen Titans, Justice League, X-Men, Spider-Man, Avengers, Fantastic Four, Wolverine, Thor, Iron Man. Point d’orgue de sa phase de fanboy professionnel : l’adaptation VF du fameux crossover opposant les Vengeurs à la Ligue de Justice. « Si, quand j’étais gosse, on m’avait dit que j’aurais à écrire les dialogues français de tous ces super-héros, je ne l’aurais jamais cru », déclare-t-il alors.

Pourtant, ça n’est que le début : grand admirateur du scénariste Robert Kirkman (Battle Pope, Invincible) découvert sur une minisérie du Savage Dragon, une de ses séries favorites, Edmond insiste auprès de son éditeur pour qu’on lui confie une petite série de zombies… il insiste tellement que personne n’ose lui dire non. Aujourd’hui, près de deux-cents épisodes plus tard, le traducteur savoure sa chance : cette série, c’était The Walking Dead !

En plus de son activité à la tête de cette véritable agence de traduction de comics qu’est MAKMA, Edmond Tourriol est scénariste BD. « Au départ, c’est même pour ça que je suis rentré dans ce milieu », rappelle-t-il. Après quelques fanzines publiés en amateur, il empile les scénarios, avec huit épisodes de Mix-Man (série jeunesse), cinq épisodes de Zeitnot (manga publié sur le label Shogun), la série humoristique à succès Banc de Touche (pré-publiée dans le journal L’Équipe), Zlatan Style, Le Réveil des Bleus, Neymar Style, et les mangas Paris Saint-Germain Infinity et L’équipe Z.

Sa spécialisation dans les BD de foot (une grosse douzaine d’ouvrages, tout de même) lui vaut même une consécration honorifique : deux sélections en équipe de France de football des écrivains (pour autant de défaites, mais bon, c’était contre l’Allemagne). Où s’arrêtera-t-il ?